50e anniversaire de Mai 1968

Pour le 50ème anniversaire de Mai 68, Nanterre-Amandiers, l’Université Paris Nanterre, le Palais de Tokyo, les Beaux-Arts de Paris, les Archives nationales, La Cinémathèque française, la BnF – Bibliothèque nationale de France et le Centre Pompidou s’associent et vous dévoilent une programmation unique du 1er février au 16 juin.

Il y a cinquante ans, le mouvement protestataire de Mai 68 retournait les rues de Paris, de Nanterre, et les esprits de la France entière. En lien avec un vaste mouvement de contestation international, il transformait profondément la société française.

50 ans après, plusieurs institutions culturelles interrogent l’histoire et l’héritage de Mai 68 à travers des rencontres, des expositions, des ouvertures d’archives, des ateliers participatifs, du théâtre, de la musique, des débats, des interventions inédites.

Fédérant le programme de plusieurs partenaires culturels, à Paris et en Ile-de-France, ce site partage avec le public le plus large toute la richesse et la diversité de ces hommages.

50e anniversaire de Mai 1968 à Pompidou

1 février – 13 avril

Mai 68 en théorie

Un « séminaire du soir » en 6 séances organisé par Patrice Maniglier (MCF Philosophie Nanterre) et Laurent Jeanpierre (Professeur de Science Politique à Paris 8) sur les enjeux théoriques de Mai 68.

28 avril – 20 mai

Mai 68 – Assemblée Générale

Mai 68 – Assemblée Générale, c’est l’occupation permanente du forum -1 sur plus de trois semaines, sous forme d’expositions de débats, de performances, projections et ateliers, en entrée libre.

30 avril – 18 mai

Pour une histoire des années 68

Un cycle de 12 mini-conférences d’historiens sur les années 68, une proposition de Philippe Artières, directeur de recherche au CNRS.

BPI et bibliothèque Kandinsky (Centre Pompidou)
3 rue beaubourg 75004 PARIS

50e anniversaire de Mai 1968 à la Cité de l’architecture

L’exposition Mai 68. L’architecture aussi invite à revisiter cette vingtaine d’années (1962-1984) qui vit le renouvellement de l’enseignement accompagner celui de l’architecture, l’urbanisme.

Du 15 mai 2018 au 17 septembre 2018

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Plein tarif : 9€
Tarif réduit : 6€

Cité de l’architecture et du patrimoine
1 place du Trocadéro 75016 PARIS

50e anniversaire de Mai 1968 à la BNF

17 avril – 26 août

Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire

50 ans après Mai 68, l’exposition revient sur la construction médiatique de notre mémoire visuelle collective.

Jeudi 17 mai, 09h30

Journée d’étude « Les mondes de 68 »

Une journée autour de l’exposition de la BnF « Icônes de Mai 68 » et à l’occasion des cinquante ans de Mai 68.

Samedi 16 juin, 15h00

Rencontres passage des témoins

Dialogues entre des acteurs ou des grands témoins de 68 avec des artistes et des créateurs

Bibliothèque Nationale de France – François Mitterrand
quai Francois Mauriac 75013 PARIS

Entrée libre.

50e anniversaire de Mai 1968 aux Archives Nationales

68, Les archives du pouvoir

Du 3 mai au 17 septembre 2018 – Site de Paris –  Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris

Les voix de la contestation – Site de Pierrefitte-sur-Seine

Du 24 mai au 22 septembre 2018

Entrée libre

50e anniversaire de Mai 1968 à la Cinémathèque Française

28 mars – 15 avril

Édition 1969 de la Quinzaine des Réalisateurs

La reproduction grandeur nature de la toute première Quinzaine des Réalisateurs en mai 69, avec la quasi intégralité des films qui y furent présentés. Rétrospective du 28 mars au 15 avril 2018.

Plein tarif 6,50 €
Tarif réduit 5,50 €

2 mai – 29 juillet

Exposition Chris Marker

Voyage original et inédit dans l’œuvre de ce créateur engagé, explorateur infatigable de la planète, du temps et des moyens d’expression ; l’activiste, l’homme des collectifs, le monteur.

La Cinémathèque française – Musée du Cinéma
51, rue de Bercy 75012 PARIS

Le Palais de Tokyo

Le temple de l’art contemporain à Partis invite le graffeur Escif, né en 1980, à «déployer à l’arrière de son bâtiment une peinture monumentale sur laquelle il va reproduire les écritures qui accompagnaient les révoltes étudiantes de Mai 68 et les graffitis tracés clandestinement par les visiteurs dans les toilettes du Palais» (Open Borders, à partir du 4 mai). L’artiste qui vit et travaille à Valence (Espagne) œuvrera aussi en trompe-l’œil à l’intérieur (portes, escaliers de secours, drapeaux officiels).

LE PRINTEMPS À NANTERRE-AMANDIERS !

Mondes Possibles

Le centre dramatique national Nanterre-Amandiers célèbre à sa manière le 50e anniversaire de Mai 68, invitant des créations artistiques dont le point commun est de défricher des territoires utopiques.

Retrouvez toute la programmation : ICI

Facebook

Articles récents

Paul Écrit par :

Les commentaires sont fermés.