Atget, Moriyama, Weegee

Né en 1938 à Osaka, le photographe appartient à une génération d’artistes d’après-guerre ayant connu l’occupation par les troupes américaines et les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, et qui notamment à travers la transgressive revue Provoke contribuera aux côtés d’autres photographes et poètes à fournir à la société de nouveaux « matériaux provocants pour la pensée ».

En voulant révéler l’atmosphère des grandes villes japonaises de manière viscérale, les photographies de l’artiste capturent des scènes où se mêlent l’obscurité et l’énigmatique. Dans ces lieux qu’il arpente, Moriyama s’arme de son appareil photo pour chasser des figures, formes et matières qui s’inspirent d’Eugène Atget et de Weegee à propos desquels il déclare : « Atget représente la lumière naturelle absolue et Weegee la lumière artificielle ».

Du vendredi 23 mars 2018 au samedi 12 mai 2018

SAGE Paris
1 bis avenue de Lowendal, 75007 Paris

 

Facebook

Articles récents

Paul Écrit par :

Les commentaires sont fermés.